Horaires

BIBLIOTHEQUE

Lundi 13h-18h
Mardi 10h-18h
Mercredi  10h-18h
Jeudi   13h-18h
Vendredi   10h-18h
Samedi Fermé
Dimanche Fermé

CENTRES DE DOCUMENTATION

Lundi-Vendredi   Sur rendez-vous
Samedi Fermé
Dimanche Fermé

Livres rares et précieux

Les livres rares et précieux constituent le trésor de la bibliothèque des arts décoratifs mais aussi sa mémoire.
Ils se répartissent en trois catégories : test

Les livres anciens, définis par leur date d’édition avant le 19e siècle. La bibliothèque en compte 1270. Les fonds les plus importants sont consacrés outre l’histoire et les beaux-arts, à l’architecture, aux arts décoratifs et aux voyages.

Le fleuron de la collection est le fonds de livres d’architecture. Il compte 242 ouvrages dont de nombreux traités italiens de la Renaissance. Il est complété par les recueils d’art décoratif du 16e au 18e siècles, avec lesquels il se confond en partie, eux-mêmes étant complémentaires des gravures dispersées dans Maciet.

Un autre fonds remarquable est constitué d’ouvrages particulièrement beaux et prestigieux. Ce sont les livres de fêtes, qui décrivent les mariages, entrées solennelles et autres cérémonies en l’honneur des souverains.

Le fonds de guides et descriptions de voyages, représentant un dixième des collections anciennes, peut paraître incongru dans une bibliothèque consacrée aux arts décoratifs. Mais la découverte du monde s’accompagna de sa description, qui servit de source d’inspiration pour les artistes. S’y ajoutent des recueils de gravures de vues de châteaux et de villes, ainsi que d’autres de costumes des différents peuples, ancêtres de la collection d’histoire du costume de la bibliothèque.


A 109 The grammar of ornament, par Owen Jones, London, 1856   Y 921 Vade Mecum du tapissier, Premier cahier, 2e éd., par Charles Muidebled, Paris, 1836

Le fonds fondateur de la bibliothèque, a été constitué au moment de la formation de l’institution, dans la deuxième partie du 19e siècle, pour former un répertoire de sources d’inspiration pour les artistes et artisans des industries d’art.
Se rattachant au fonds ancien, dont il est en partie composé, ce fonds comprend une collection essentielle à la bibliothèque : celle des recueils de modèles, dont certains eurent pour auteurs les fondateurs de l’Union centrale des beaux-arts appliqués à l’industrie, comme Ernest Guichard (premier président et instigateur de l’Union centrale des beaux-arts appliqués à l’industrie), Ernest Lefébure, Jacques-Simon Sajou ou Charles-Ernest Clerget.


Les fonds particuliers sont composés d’ensembles d’ouvrages qui n’ont pas été dispersés dans la collection générale. Ce sont essentiellement :
- Fonds James Hazen Hyde
- Fonds André Véra
- Fonds japonais
- Fonds des expositions universelles
- Fonds de la société de la gravure
D’autres ensembles ont malheureusement été séparés. C’est le cas notamment du Legs Emile Peyre, auquel appartiennent certains des livres anciens les plus précieux.

Les traités d'architecture

La collection de traité d’architecture compose un cinquième de la collection de livres anciens de la bibliothèque et est un de ses principaux fleurons.

Le fonds James Hazen Hyde

Les quatre parties du monde organisent le fonds James Hazen Hyde, la seule partie des collections de la bibliothèque classée par thème.

James Hazen Hyde (1876-1959) était un milliardaire américain francophile. Il fut un des fondateurs, en 1902, puis le président, de la Fédération de l'Alliance française aux Etats-Unis et au Canada. A partir de 1905, il s'installa en France, dont il dû partir en 1941, en léguant sa bibliothèque à la Bibliothèque des arts décoratifs.

 

Le fonds des expositions universelles

Le fonds des catalogues des Expositions universelles ou internationales représente près de 1900 références, depuis la première Exposition universelle à Londres en 1851 à celle de 1992 à Séville, puis 2010 à Shanghai.

 

Malvoyant
Thème par défaut

Top 10 des recherches