Horaires

La Bibliothèque et le Centre de documentation fermeront du 1er juin 2018 au 1er janvier 2019.

BIBLIOTHEQUE

Lundi 13h-18h
Mardi 10h-18h
Mercredi  10h-18h
Jeudi   13h-18h
Vendredi   10h-18h
Samedi Fermé
Dimanche Fermé

CENTRES DE DOCUMENTATION

Lundi-Vendredi   Sur rendez-vous
Samedi Fermé
Dimanche Fermé

Louis-Emile Durandelle : la mémoire du Mont Saint-Michel

Du 26 février au 30 avril 2014

La bibliothèque des Arts Décoratifs conserve dans ses collections un bel ensemble d’épreuves sur papier albuminé de Louis-Emile Durandelle (1839-1917). Représentatives de sa pratique de la photographie d’architecture, elles témoignent des grands chantiers parisiens mis en œuvre durant la deuxième moitié du XIXe siècle. En dehors des grands travaux menés dans la capitale, la bibliothèque possède une soixantaine de photographies sur la restauration du Mont Saint-Michel, objet de la présente exposition.

En 1872, l’architecte Edouard Corroyer, en charge de la restauration du mont, fait appel à Durandelle pour  couvrir la progression du chantier. La bibLiothèque des Arts Décoratifs est heureuse de présenter au public les travaux de ce photographe mis en vaLeur grâce aux recherches menées par Charlotte Leblanc, dans le cadre de sa thèse à l’ecole pratique des Hautes Etudes, sur les rapports de Louis-Emile Durandelle avec Edouard Corroyer. Cette exposition est également l’occasion de rendre hommage à un architecte qui, en tant que membre du conseil d’administration de l’Union Centrale des Arts décoratifs durant une vingtaine d’années, a été impliqué de près dans la vie de l’institution.

Le fonds Durandelle a, par le passé, fait l’objet de recherches universitaires. Claude Baillargeon, professeur d’histoire de l’art à L’université d’Oakland, l’a minutieusement étudié dans le cadre de sa thèse soutenue en 2002 : Religious fervor and photographic propaganda : Durandelle’s anatomical studies of the Sacré-Coeur de Montmartre. Parallèlement à ses travaux consacrés à la construction de la basilique,  il a repéré et identifié systématiquement les épreuves sur la construction de l’Opéra Garnier. Ce fut l’occasion d'échanges fructueux avec la conservation de la bibliothèque.

Puisse cette nouvelle collaboration, entreprise  grâce aux travaux de Charlotte Leblanc, inciter les chercheurs à venir explorer et mettre en valeur d’autres corpus conservés dans nos collections.

 

Télécharger le petit journal de l'exposition Durandelle

Malvoyant
Thème par défaut

Top 10 des recherches