Réservations

  • Pour votre sécurité et celle de nos équipes, la jauge d'accueil est limitée à 24 places. L'attribution des places se fait sur rdv et sur demande justifiée à l'adresse bibliotheque@madparis.fr

Horaires

Lundi    Fermé
Mardi 10h-18h00
Mercredi 10h-18h00
Jeudi  10h-18h00
Vendredi Fermé
Samedi - Dimanche Fermé


- Salle principale, sur rendez-vous via bibliotheque@madparis.fr


- Distribution en salle jusqu'à 17h30

Vues d'optique

Les vues d‘optique sont des estampes d’un type particulier, gravées pour être vues grâce à un appareil, une « optique », qui donne une impression de relief en utilisant une lentille au travers de laquelle on regarde l’image.

Pour accentuer cette impression, les lignes de fuite du dessin sont exagérées, comme pour absorber le spectateur dans la gravure. La machine inversant l’image, le titre est toujours imprimé à l’envers. Mais comme elles étaient aussi utilisées pour décorer les murs, le commentaire est dans le sens de lecture normal, souvent en plusieurs langues car elles faisaient l’objet d’un commerce international.

Ilustration : Vue perspective de la Bibliothèque Ste Geneviève de Paris. 2e moitié du 18e siècle

Les vues d’optique ont été éditées à partir de la toute fin du XVIIe siècle jusque à la première moitié du XIXe siècle mais connurent leur apogée dans la seconde moitié du XVIIIe s. Gravures demi-fines, elles sont coloriées au pinceau plus ou moins soigneusement et de façon très stéréotypée : le ciel est toujours bleu et rose, les vêtements bleus, jaunes ou rouges, la végétation du même vert. Images gravées sur cuivre, à destination d’un public bourgeois, elles ont été l’objet d’un jeu de société très à la mode dans les salons de la fin du XVIIIe siècle.

 

Vue de Paris : depuis Nostre Dame jusques au Pont de la Tournelle,... from the Church of Nostre Dame to the Pont de la Tournelle,... A Paris, chez Basset, entre 1770 et 1785

 

Leurs dessinateurs avaient pour but de montrer le monde au plus grand nombre, sous ses aspects les plus mémorables. Elles représentent donc des vues typiques et pittoresques des grandes villes européennes, mais aussi des lieux plus lointains, comme la Nouvelle York, la Cochinchine ou le port de La Havane, ainsi que des événements marquants et spectaculaires : illuminations, processions, batailles et incendies.

 

Vue de la superbe entrée de l'Embassadeur de Siam à la Cour de Pékin. A Paris, chez Mondhare, entre 1759 et 1768

 

Vue et perspective de la Trinité à Vienne. A Paris, chez Chéreau, vers 1780

 

Vue de la porte de la Treille de l'incendie de la foire de St Germain à Paris, arrivé la nuit du 16 au 17 Mars 1762. A Paris, chez Jacques Chereau, vers 1780

 

Réunies dans des albums factices composés lors de la mise en réserve à partir de gravures extraites des différentes séries de la collection Maciet, les vues d'optiques conservées à la Bibliothèque du Musée des Arts décoratifs ont donc des provenances diverses.

La collection a été numérisée et cataloguée. Vous pouvez les découvrir en cliquant sur les liens suivants :

Vues d'optique. XVIIIe et XIXe siècles. Vol. 1
Vues d'optique. XVIIIe et XIXe siècles. Vol. 2

Malvoyant
Thème par défaut

Réseaux sociaux

Retrouvez-nous sur les réseaux du MAD :

       

Et visitez la Collection Maciet sur !

Exposition

Du 23 Juin 2020 au 31 Janvier 2021

Le Dessin sans réserve

L’exposition Le Dessin sans réserve présentée au MAD dans les salles temporaires de l’aile Rohan du 23 juin 2020 au 31 janvier 2021 se prolonge à la bibliothèque.